Les français mauvais en anglais est-ce une réalité ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Son niveau est inférieur à celui de l’Allemagne, de l’Espagne et du Portugal, ainsi que de divers pays
d’Europe de l’Est tels que la Pologne et la République tchèque, selon l’Index EF du niveau de
compétence en anglais (EF EPI).
« La profonde réticence des Français à apprendre l’anglais conduit la France à se classer en dessous
de la plupart de ses voisins en terme de niveau de langue. Cette défiance pourrait bien menacer la
performance économique du pays dans une période difficile, » a déclaré Nenad Djokic, Directeur
EF France. L’étude menée par EF a révélé qu’un certain nombre de pays plus compétents en anglais,
comme l’Allemagne, présentaient un ratio exportation par habitant plus élevé.(voir page 12 du rapport)
Malgré des racines latines communes avec la langue anglaise, la France se place derrière certaines
économies majeures en Asie telles que le Japon et la Corée du Sud. De plus, un complément de
l’Index EF EPI met en avant des écarts considérables de niveau entre les différentes régions de
France. Ce rapport, ainsi que d’autres études internationales, démontrent que le système éducatif
français est loin d’être homogène.
La région parisienne se place devant la Suisse pour atteindre le classement ‘’Haut Niveau’’
légèrement au-dessus de régions présentant un ‘’Niveau Moyen’’ comme la Bretagne et les Pays-dela-
Loire, et bien au-delà de régions caractérisées par un ‘Faible niveau’, telle que la Basse-
Normandie, dont le niveau semble être inférieur à celui du Vietnam. En revanche, Paris présente un
niveau d’anglais considérablement inférieur à celui de Moscou, Berlin et Berne.
Ce rapport spécifique à la France révèle également un meilleur niveau chez les femmes que chez les
hommes. Pour ce qui est de l’âge, nous serions meilleurs entre la fin de la vingtaine et le début de la
trentaine. Ce constat s’expliquerait par le fait que les jeunes actifs sont désireux d’améliorer leur
niveau après la fin de leurs études dans le but d’optimiser leurs perspectives de carrière.
Au regard des résultats mondiaux, la France se classe 23ème sur 54 pays et territoires. Le top cinq
est occupé par des pays d’Europe du Nord, menés par la Suède.
« L’anglais constitue l’une des clés de la coopération internationale en matière de commerce et de
recherche. L’existence d’un indice comparant les niveaux nationaux permet aux gouvernements et aux
entreprises des mettre en avant de opportunités pour les personnes parlant anglais » a déclaré
Michael Lu, responsable de la communication mondiale chez EF Education First. « Grâce à sa
présence internationale, EF se positionne idéalement pour établir un tel indice. »
Les faibles résultats de la France renforcent une étude menée par la Commission européenne en juin
2012, mettant en avant les lacunes des lycéens par rapport à leurs pairs européens.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>